je podcast, tu podcast, vous podcasterez
Blabla

Je Podcast, tu podcast, vous podcasterez

J’en parle, j’en parle. Mais c’est quoi ce truc ?

Un podcast, c’est du contenu audio que l’on peut écouter, et même télécharger sur internet.

Au début, je pensais que les podcasts, c’était seulement pour réécouter les émissions radios qu’on avait loupés, des trucs bon pour mes parents quoi. Comme j’suis pas franchement branchée radio, je n’en voyais absolument pas l’intêret. Jusqu’au jour où j’ai découvert, via Itunes, que les DJs Tiesto & Avicii avaient chacun leurs podcasts respectifs, et qu’ils diffusaient très régulièrement du contenu musical. A l’époque, c’était la PACES, et j’aimais beaucoup réviser en musique, surtout sur de l’électro. Sauf que, à raison d’écouteurs dans les oreilles de looooongues heures chaque jour, je tombais souvent sur les mêmes musiques, j’avais du mal à renouveler mes playlists, et je manquais cruellement de temps pour ça.

Et Bam, j’ai découvert que Tiesto se chargeait pour moi d’aller chercher toutes les pépites de la semaine, de les compiler et parfois même de les remixer à la fin du set. En gros, servi sur un plateau, les nouvelles sorties toutes fraîches, de l’exclusivité sonore et 1H30 de set gratuit toutes les semaines. Du pain béni quoi ! Et c’est ainsi que j’me suis abonnée à mes premières chaines de podcast : à écouter du son de boite de nuit, le fessier bien vissé sur ma chaise à la BU, en secouant le plus doucement possible ma tête en rythme et en recopiant pour la 1000e fois cette foutue formule de biochimie.

Quelques années après, j’ai découvert qu’il n’y avait pas que la musique dans les podcasts, et qu’enfait n’importe qui pouvait parler de n’importe quoi, n’important quand. Et moi, je pouvais du coup écouter n’importe qui, n’importe comment, et n’importe quand (tu le télécharge et tu y as accès quand tu veux !). Mon premier podcast parlé, je l’ai écoutés en allant courir ; il s’agissait d’un épisode de « Les moins pires ». Je crois que j’ai dû faire halluciner quelques passants en explosant de rire en pleine rue… J’avais l’impression d’avoir une bande de pote dans les oreilles, et de me marrer avec eux. Bref, depuis, j’suis un peu accro !

Ce que j’aime sur ce format, c’est qu’on peut faire deux choses en mêmes temps (promis, pour mon hyperactivité, j’me soigne 😊) – Cuisiner & podcast, ménage & podcast, les voyages en avion, en voiture ou en train, faire du sport … Là où les vidéos YouTube ruinent toute ma productivité, parce que je n’arrive pas à faire grand chose en même temps, et que je bascule sur la playlist « à la suite » direct et que …. J’suis fichue. En ce qui concerne les podcasts, t’es servi, tu apprends des choses, tu approfondis des sujets, tu te marres et en même temps, tu fais complètement autre chose ! Pour moi, c’est génial. Là où j’en consomme le plus, c’est sur ma tournée matinales de domiciles, suivi de près par mes sorties de course à pied.

Mais comment on écoute un podcast du coup ?!

Petit veinard, si tu es chez Apple, il y existe une application dédiée et déjà installée dans ton téléphone. Eh oui, de l’autre côté de l’Atlantique, ils sont plutôt au taquet sur le sujet et l’offre est hallucinante. Et ce depuis une 20aine d’années déjà !

Pour tous les autres chez Android, il existe des applications gratuites, où vous n’avez pas besoin de vous inscrire, et où vous retrouverez tous les podcasts existants.

Personnellement, j’utilise Castbox, mais vous en avez d’autres, comme :

  • Podcast addict
  • Spotify & Deezer (maintenant la plupart des hébergeurs diffusent les podcast ici aussi, donc pour ceux qui ont déjà les comptes premium, changez rien !)
  • Google podcast
  • AtennaPod (et qui lui est en Open Source)
  • … Et pleins d’autres que je connais pas.

Vous pouvez vous abonnez à vos podcasts préférés pour être prévenus de la sortie des nouveaux épisodes ; sinon, il suffit de chercher dans la barre de recherche le podcast qui vous intéresse.

Chez Castbox, j’aime surtout les classements par genre qui me permettent de découvrir de nouveaux podcasts très régulièrement. Ils ont également des suggestions très pertinentes en dessous de chaque épisode que vous écoutez (coucou les algorithme de génie).

Et comme une image vaut mieux que milles mots, une vidéo des « Pieds sur Terre » vous expliquera encore mieux que moi comment faire.

Et sinon, on écoute quoi ?

Et bien pour faire simple : il y en a vraiment pour tous les sujets et tous les goûts. La santé, le sport, les histoires de vie, la culture, le féminisme, les voyages, le développement personnel… Il y a forcément un podcast qui va vous plaire.

Me concernant, je ne compte plus, mais il y en a un paquet que j’affectionne particulièrement.

Si je devais n’en citer qu’un : les Pieds sur terre – France Culture. Ce sont des reportages sans commentaires, sur une multitude de sujets, d’actualité ou non. J’aime me faire ma propre idée de ce que j’entends, j’aime cette prise volontaire de « non parti », de laisser parler les gens sur ce qu’ils ont à dire, sans porter de jugement ni influencer l’auditeur. C’est vraiment un de mes préférés, tant les sujets sont vastes, et donnent à réfléchir. C’est aussi un des premiers que j’ai écouté, et ça, ça lui donne aussi cette saveur particulière.

Un peu en vrac, ceux que j’ai le plus écouté :

  • Nouvelle Ecole : Antonin Archer, qui m’a régalé tout au long de son expérience personnelle. Le podcast n’a malheureusement plus de nouveaux épisodes car Antonin est parti sur d’autres projets. A écouter et réécouter, ça m’a toujours énormément motivée, et « me lancer » a été nourri en partie grâce à ce podcast.
  • 2HDP. T’a cru qu’on pouvait remplir une salle de concert avec un podcast en Live ? Bah, eux, ils l’ont fait. J’adore les écouter en courant, je ne compte plus les fois où j’ai éclaté de rire en l’écoutant. C’est tellement cool, cette bande de joyeux lurons refont le cinéma à leur sauce & avec une bonne dose de mauvaise foi. Je vous recommande les épisode sur Harry Potter (#Potterhead i’m here), ils sont excellents.

  • Plaisirs coupables. Dans la même veine, j’adore cet humour (un peu) teinté de mauvaise foi. Et comme la musique, ça m’accompagne quand même pas mal, quand tu allie podcast & musique, j’suis plus que charmée. « Est un plaisir coupable une chanson dont tu n’assumerais pas la diffusion face à ton BAE, dans le métro si tes écouteurs s’arrachent & ainsi qu’en soirée si DJ aléatoire se permettrait de la choisir ». Ils sont 4 (ou 5) à défendre leur meilleur (ou leur pire) plaisir coupable, et vous pouvez aussi voter pour la meilleure plaidoirie sur leur Twitter. Bref, moi, j’adore.

  • Transfert. Des histoires absolument passionnantes, une production de grande qualité. J’ai des souvenirs archi forts de certains épisodes qui m’ont vraiment marqués. A ne pas manquer ! Un de ceux que j’adore écouter en courant également.

  • La Poudre – un des premiers que j’ai écouté aussi. Ce podcast donne la parole à des femmes inspirantes, qui questionne la féminité etc… Un vrai régal de réalisation et une vraie prouesse d’interview à chaque fois. (By the way tous les podcasts produits par Nouvelles Ecoutes sont géniaux, vous pouvez allègrement vous perdre dans leur liste)

  • Vlan – des interviews comme je les aime. Les sujets sont géniaux, les invités hypers variés, chaque épisode vaut le coup. Je recommande surtout celui sur les gilets jaunes, qui doit être encore à ce jour l’un de mes préférés.

  • Agence EBP – Pour la Team kiné, ce bijou de l’agence EBP est à ne pas manquer. Guillaume et son invité parlent et décortiquent un article de leur choix. Encore un bon moyen d’apprendre des choses, j’en sors à chaque fois avec de nouvelles idées ou un nouveau point de vue sur ma pratique, toujours très pertinent et avec la valeur scientifique qui leur est cher. A ne pas manquer, surtout qu’en terme de kinésithérapie, je n’ai pas encore trouvé d’équivalent francophone.

  • La toile sur écoute – la vie c’est tellement mieux quand on ne se prend pas au sérieux. Pénélope Boeuf, c’est frais, c’est court et c’est drôle. J’adore son pep’s, c’est rythmé, et surtout c’est novateur. Elle a créé son propre format là où personne ne pensait que ça marcherait. A ne pas manquer pour moi, surtout sa fiction audio complètement barrée (Kupla sur 1,2,3 fiction), ainsi que Pique Parole qui est un format que j’adore. Et j’suis littéralement fan de sa voix grave radiophonique !

Et tout plein d’autres, comme Les couilles sur la table, Quoi de meuf, Génération Do It Yourself, La Leçon, Elementaire club… Mais cet article serait interminable.

Et bientôt, mon petit bébé à moi, Mèt En Ler, le podcast que j’aurais voulu écouter en débarquant à la Réunion ! Mais ça, je vous le redirais très vite 🙂

Pour en trouver de nouveaux :

  • Le podcastore – un podcast qui recommande des podcast, logique quoi
  • Les classements Itunes ou de votre application,
  • @podcastzap sur Instagram, pour découvrir les meilleurs épisodes du moment, ou sur son site internet ici.
  • Le blog les Moissonores, qui regorge de pépites.
  • Le bouche à oreille, évidemment !
  • et tout plein d’autre choses que je ne connais sans doute pas …

N’hésitez pas à me dire si vous les connaissez, si vous avez aimé, et si les recommandations vous intéressent, cela pourra être l’objet d’une rubrique régulière 😊

A bientôt de vous lire,

Manon

Rendez-vous sur Hellocoton !

Kinésithérapeute le jour Tout plein d'autre choses la nuit

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *